Présentation

Posted in L'Anthologie

Présentation

Pour la première fois en France, une anthologie réunit une cinquantaine de pièces écrites par des femmes dramaturges entre le XVIe et le début du XIXe siècle…

Les cinq volumes de cette anthologie au format poche présentent une trentaine d’autrices de théâtre nées sous l’Ancien Régime, dont la production s’étend des années 1530 (la reine de Navarre, première dramaturge connue à ce jour), jusqu’aux dernières productions théâtrales de Mme de Staël-Holstein (1811). En tout, une cinquantaine de pièces qui retracent l’Histoire du théâtre à travers la production de ses autrices, dans les différents genres dramatiques où elles se sont illustrées : comédies, tragédies, tragi-comédies, pastorales, drames, proverbes dramatiques… Les registres couvrent aussi bien la scène professionnelle que le théâtre amateur, dans des domaines aussi variés que les comédies religieuses de Marguerite de Navarre, le théâtre d’éducation de Mme de Genlis ou les pièces politiques révolutionnaires d’Olympe de Gouges. Presque toutes ces pièces ont été jouées, et près de la moitié ont été représentées sur les scènes de la Comédie-Française ou de la Comédie-Italienne. C’est donc tout un pan du répertoire dramatique français qui est ainsi remis à jour, offrant là une nouvelle page de l’histoire littéraire des femmes sous l’Ancien Régime, encore méconnue malgré les recherches de plus en plus nombreuses menées au cours de la dernière décennie. A travers les pièces de théâtres de ces autrices, professionnelles ou amatrices, se fait également entendre la voix de femmes décidées à braver l’interdit traditionnel d’un genre dit « mâle », pour accéder à la parole publique et à la mise en scène des rapports de sexe dans l’espace social et politique que constituait le théâtre de l’Ancien Régime.

Une équipe éditoriale internationale…

La direction de l’anthologie est assurée par trois spécialistes du théâtre des femmes sous l’Ancien Régime : Aurore EVAIN (Sorbonne Nouvelle), Perry GETHNER (Oklahoma State University) et Henriette GOLDWYN (New York University). La présentation et l’annotation des textes sont réalisées en collaboration avec des spécialistes reconnu-es des autrices/de la littérature féminine/du théâtre.

5 volumes brochés, format poche, textes en orthographe et ponctuations modernisées…

  • volume 1 : XVIe siècle. Marguerite de Navarre, Louise Labé, Catherine Des Roches. Parution : décembre 2006. 562 p., 10€.
  • volume 2 : XVIIe siècle. Françoise Pascal, Mme de Villedieu, sœur de La Chapelle, Anne de La Roche-Guilhen, Mme Deshoulières. Parution : mai 2008. 624 p., 15€.
  • volume 3 : XVIIe-XVIIIe siècle. Catherine Bernard, Mme Ulrich, Catherine Durand, Marie-Anne Barbier, Mme de Sainctonge, Mme de Gomez. Parution : 2009.
  • volume 4 : XVIIIe siècle Mlle Monicault, Mme Ricobonni-Baletti, Mme de Staal-Delaunay, Mme Duboccage, Mme de Graffigny, Mme de Montesson, Mme Benoist. Parution : 2010.
  • volume 5 : XVIIIe-XIXe siècle Mme de Genlis, Fanny de Beauharnais, Mlle de Saint-Léger, Olympe de Gouges, Isabelle de Charrière, Mme de Staël-Holstein. Parution : 2011.

Un site « compagnon »…

Ce site internet présente les volumes, accompagnés de documents inédits et d’extraits de pièces, ainsi que toute l’actualité consacrée au théâtre de femmes de l’Ancien Régime : articles, colloques, lectures, représentations, etc.

Des lectures videos

Un DVD de la lecture du Favori de Mme de Villedieu a été réalisé, sous le parrainage du GRAC (Université Lyon 2), de l’Université de Saint-Etienne, de l’Université de Liège et du département de français de l’Université de New York. Destiné aux centres de recherches, bibliothèques et départements universitaires, il est disponible au prix de 35€. (contact)

En savoir plus sur le projet

« Théâtre de femmes : les enjeux de l’édition », Agoravox. Reprise actualisée du texte de la communication ci-dessous.

Aurore Evain, « Éditer le théâtre des femmes de l’Ancien Régime », communication donnée à l’occasion des 4e rencontres de la SIEFAR (Projets collectifs et réseaux de recherche sur les femmes de l’Ancien Régime), 8 juin 2007, American University of Paris.

Aurore Evain, co-directrice de l’anthologie, revient sur les moyens et les enjeux de ce projet en cours de parution aux Publications de l’Université de Saint-Étienne (2006-2010). Après avoir évoqué le déni d’histoire qui frappe l’écriture théâtrale des femmes depuis le XIXe siècle, elle replace ce projet éditorial dans un vaste processus de légitimisation de la figure de l’autrice de théâtre, longtemps niée, occultée, ou condamnée. Elle développe la dimension collective du projet en trois points. D’abord, le contenu : qui publier et sur quels critères choisir les pièces à éditer dans le large corpus que constitue le théâtre des femmes entre les années 1530 et le début du XIXe siècle ? Une rapide survol de la question permet d’aborder la question de la périodisation pour le découpage des volumes, le mélange des genres dramatiques, les enjeux esthétiques et genrés de cette production. En second lieu, l’équipe éditoriale : une vingtaine de spécialistes, pour une entreprise internationale, regroupant des chercheurs et chercheuses de différents statuts, âges et horizons, avec une nette majorité d’anglo-saxons, ce qui est l’occasion de revenir sur les difficultés institutionnelles de la France concernant les études de genre. Enfin, à qui s’adresse cette anthologie : un public très large, qui recoupe historien-nes du théâtre, spécialistes de la littérature des femmes, étudiant-es, mais aussi et surtout praticien-nes du théâtre, susceptibles de faire jouer ces pièces et de les faire connaître auprès de nos contemporain-es. (Texte intégral).