Le Favori, de Mme de Villedieu

Posted in Les Pièces

Le Favori, de Mme de Villedieu

publiées dans Théâtre des femmes de l’Ancien Régime, vol. 2, XVIIe s., 2008.
Édition : Perry Gethner & Deborah Steinberger.
Direction : A. Evain, P. Gethner & H. Goldwyn.

Sur Mme de Villedieu et son théâtre

 

(Tragi-comédie, repr. par la troupe de Molière au théâtre du Palais-Royal et à Versailles devant Louis XIV, en 1665 et 1666)

Introduction : « (…) Écrite l’année de l’inauguration de Versailles, dédiée à Hugues de Lionne, ministre et secrétaire d’État (protecteur de Mme de Villedieu), la pièce renvoie à un moment crucial de la réalité politique contemporaine : la disgrâce de Nicolas Fouquet. (…) Comme Manlius, Le Favori est une pièce parodique qui dévoile les mutations de la société de cour. Elle stigmatise l’émergence du courtisan veule, flatteur et parasitaire, qui deviendra la cible des moralistes. Des valeurs et des mentalités très différentes opposent deux groupes. Celui des « caméléons de cour » réunit les personnages emblématiques que sont Clotaire, le prince étranger dépossédé vivant à la Cour, et la coquette Elvire ; voués au culte royal, motivés par l’ambition et l’amour propre, exploitant l’art de la médisance, ils sont à la poursuite de plaisirs et de divertissements constants. À l’opposé, vibrant intensément d’une vie affective toute intérieure, les « belles âmes » aux valeurs héroïques et tendres sont imprégnées de l’idéal de l’amour précieux (…) »

Extrait : acte III.

Lecture-Vidéo de la pièce