Comédies en proverbes, de Catherine Durand

Posted in Les Pièces

Comédies en proverbes, de Catherine Durand

publiée dans Théâtre des femmes de l’Ancien Régime, vol. 3, XVIIe s., 2011.
Édition : Perry Gethner.
Direction : A. Evain, P. Gethner & H. Goldwyn.

Sur Catherine Durand et ses proverbes dramatiques

(proverbes dramatiques, parus en 1699)

Introduction [extraits] : «Catherine Durand publia ses dix petites comédies-proverbes de façon insolite. Elles parurent en 1699 comme appendice au deuxième tome du roman Voyage de campagne par la comtesse de M**** (Henriette-Julie de Murat, bonne amie de l’autrice), publié chez Barbin. Mme Durand n’y est désignée que par périphrase (comme autrice du roman La Comtesse de Mortane, publié cette même année). Les comédies furent réimprimées, avec tout le roman, en 1736 dans la collection des œuvres de Mme Durand.[...] On ignore si ces pièces furent données sur une scène réelle par de vrais acteurs, hors du cadre fictionnel, mais on peut conjecturer qu’il y eut des représentations privées dans le cercle de l’autrice. Le jeu des comédies en proverbes, qui remonte apparemment au début du XVIIe siècle, s’apparente aux charades. Plusieurs personnes jouent une pièce, rédigée d’avance ou improvisée, qui illustre un proverbe bien connu mais sans le mentionner dans le texte, et les spectateurs doivent le deviner. La collection de proverbes composés par Catherine Durand marque la première publication de ce type de textes.[...] Mme Durand fait donc figure de pionnière, mais elle traite aussi de plusieurs problèmes concernant la condition féminine : mauvais traitement par des maris ou des amants dédaigneux, vigilance excessive ou même emprisonnement forcé décidé par les parents, désir d’émancipation, possibilité d’une amitié sincère entre femmes. »

Extrait : deuxième proverbe dramatique.